Zoom sur Bezizo !

March 2, 2014

 

 

1- Parlez-nous de votre parcours ?

 

 Bezizo est créé en 2002 par un groupe d'amis et des membres de la famille. Au début nous ne faisions que des interprétations, sur scène, de musiques traditionnelles malgaches avec divers instruments, comme piano, valiha, guitare, kabosy, marakasy, djembe.... en enchainant les animations, les concerts et les festivals. Petit à petit, nous nous sommes concentrés sur l'utilisation de deux instruments (la valiha et la guitare) dont l'objectif est de garder l'originalité et la particularité du style « ba gasy » basé sur le mariage de ces deux instruments. Car, la valiha toute seule c'est comme « le riz sans eau ». Puis sont venues par la suite les compositions personnelles concoctées par Paul.

 

 

 

Actuellement on joue beaucoup à deux avec Vony et Paul, quelques fois à quatre. Nous travaillons également avec des conteurs pour les accompagner dans l’univers malgache. Il nous est arrivé également de jouer avec des musiciens connus comme Erick Manana, Tina Ramarokoto, Kolibera, Hajazz..., mais aussi d'organiser des concerts avec des musiciens venant de Madagascar.

 

2- Comment l'univers malgache influe t-il sur votre inspiration ?

 

La vie quotidienne malgache, la famille, la politique, la religion, la musique traditionnelle malgache, mais aussi le temps influent beaucoup sur notre inspiration, car en prenant du recul sur Madagascar, on arrive à comprendre et identifier sa particularité en bien, en mal, ce qui fait rire et ce qui est triste. Dans notre cas, c'est ici en France qu'on a la plus forte nostalgie du pays et  c'est de là que vient notre inspiration.

 

3-Avez-vous d'autres projets : racontez-nous ?

 

Qui va défendre notre patrimoine musical ? C'est nous même, donc c'est notre devoir, c'est notre objectif de faire connaître notre musique, sa particularité, son originalité et de montrer que les malgaches ont une identité musicale propre, le Ba Gasy.

 

Nous avons le projet très prochainement de sortir un nouvel album et de faire venir à Nantes des musiciens malgaches qui partagent le même objectif que nous.

 

4-Votre dernière ou prochaine rencontre avec le public nous intéresse, vos mots, vos photos, ou vos clips ! 

 

Notre dernière rencontre avec le public c'est pareil que l'avant dernière, et aussi pareil que l'avant de l'avant dernière et ainsi de suite...car premièrement le public est surpris de découvrir notre instrument « La Valiha » qui donne un son surprenant et pourtant réalisée avec des pièces de récupérations. Deuxième surprise, le fait de voir une femme qui joue de la Valiha en chantant sur scène (c'est rare) et enfin d'être surpris par le mariage de la cithare malgache et la Guitare Ba Gasy.

 

Pour nous découvrir venez nombreux ce mardi à 20h30 au Chat Noir , 13, allée Duguay-TROUIN, 44000 Nantes.

 

 

Please reload

© 2015 par Hetsika

  • Google+ - Black Circle
  • Facebook - Black Circle