HETSIKA, ARIV, KREATION DOUNYA vous invitent à la fête KAF ce vendredi 6 décembre à 20h00 à la Scène Michelet

December 1, 2013

 

A l'occasion de la fête KAF*,  les associations A.R.I.V, HETSIKA "accueil, arts et culture de Madagascar", Kréation Dounyaprésentent la première édition de ce bal de la Liberté ce Vendredi 6 Décembre 2013 à 20h  à la Scène Michelet , 1 Boulevard Henry Orrion, 44000 Nantes. Au programme :


Halid Daniel et ses musiciens 

Bi-BA avec Kasy en solo acoustique

FENOAMBY avec Marius Fontaine 

Le public sera invité a participer à des « battles » de danse organisées par les groupes « Zeness Tradition », la Communauté Comorienne de Loire-Atlantique et  Livye Mila (sambé, sega, maloya,salegy, tsapiky, Adabo Latsaka et kawitry ...)

Tarif Unique : 10 euros et possibilité de restauration cuise de l'Océan Indien sur place à partir de 19h

Info/Réservation : 06 37 85 00 54 ou kreation.dounya@gmail.com

* La fête des cafres dit aussi « fèt Kaf » en créole est également connu sous le titre de « La fête de la Liberté ». C'est une célébration qui entre dans l'histoire personnelle des réunionnais. Ainsi, c'est manifestation qui fait partie de l'éducation des enfants. Les parents s'appuient sur cette fête pour transmettre des valeurs et donner du sens à une posture quotidienne. Les valeurs humanistes, d'acceptation d'autrui dans sa différence et d'ouverture sur le monde sont prônées. C'est une occasion de parler au sein des familles de l'Histoire. La « fête de la Liberté » concerne les peuples au delà des origines. C'est un jour de souvenir mais aussi un moment où chacun se positionne contre l'esclavage moderne et tout acte d'asservissement subi par les travailleurs dans nos sociétés. Une posture qui priorise l'avenir et non le ressentiment et le replis sur soi. Sur l'île de la Réunion, le 20 Décembre est une date très respectée. De nombreuses manifestations sont organisées pour rendre hommage aux ancêtres au rythme des ségas et du maloya, cette musique créée justement par les esclaves et qui signifie en langue malgache « je dis : maloy aho ». C'est l'occasion pour l'ensemble des réunionnais issus de toutes les différentes cultures présentes sur l'île de se retrouver dans un moment de partage.

Please reload

© 2015 par Hetsika

  • Google+ - Black Circle
  • Facebook - Black Circle