Rajery, Ballaké Sissoko, Driss El Maloumi ... rencontre musicale aux sonorités d'ailleurs à Nantes

July 15, 2008

 

Ils viennent de Madagascar, du Mali et du Maroc. Tous trois experts en cordes pincées. Rajery avec sa valiha, cithare tubulaire en bambou. Ballaké Sissoko avec sa kora, harpe-luth à vingt et une cordes. Driss El Maloumi avec son oud.

 

Ils seront ce jeudi 17 juillet à 22h00 pour un concert aux sonorités d'ailleurs, qui tisse un dialogue transafricain inédit, Place de la Bourse à Nantes.

 

" ... Rajery a formé un grand orchestre de vingt-trois joueurs de valiha, avant de créer une école où il enseigne aux enfants des rues de Madagascar. Ballaké Sissoko est le descendant d'une grande lignée de griots mandingues et reste ouvert aux collaborations avec des univers différents, la Perse de Keyvan Chemirani, la Crète de Ross Daly. Driss El Ma­loumi a grandi auprès de ses maîtres à Agadir, mais il a lui aussi pratiqué la rencontre avec d'autres genres : le jazz de Paolo Fresu, les musiques baroques de Jordi Savall. Leur rencontre transafricaine pique la curiosité, que leurs notes se répondent, se chevauchent ou s'enlacent. Mais le savoir-faire séculaire qui irradie leurs trois solos souligne le chemin qui leur reste à parcourir en trio.

 

Eliane Azoulay - Telerama n° 3046 - 31 mai 2008"

Please reload

© 2015 par Hetsika

  • Google+ - Black Circle
  • Facebook - Black Circle